Vendredi 6 juillet 2018

CONCERT

L'info vient de tomber et on n'est pas peu fiers de pouvoir vous annoncer que..... 

bientôt, c'est à dire dans trois semaines, ou plus précisément le vendredi 6 juillet...

 

GERAUD BASTAR

 

&

 

LUX BAS-FONDS

 

seront en concert à La Pierre Noire !

 

Vous ne connaissez pas Géraud Bastarvous aviez raté Les Barons du Délire, chanceux que vous êtes de pouvoir ainsi découvrir le groupe phare du rock français, dans la veine flamboyante et survoltée des Clash, Parabellum avec l'inspiration rocailleuse de Tom Waits en rab.

On vous en reparlera très bientôt mais on voulait déjà vous prévenir, 

surtout ceux qui risquaient de bêtement partir en vacances ou pire encore, 

se faire une soirée foot.....

 

Quelques liens pour patienter à très vite......

 

liens audio

http://geraudbastar.bandcamp.com/track/marie-publique

http://geraudbastarandluxbas-fonds.bandcamp.com/track/betty-page
                      

liens video: 

http://youtu.be/qRkJpPZjC_0
http://youtu.be/Y32LJYFPMlo

https://www.youtube.com/watch?v=-mOIFPnHdn0&list=PLAniFWVfvlkp6NoP_fZFjtQWx_ermQQP0

 

 

https://www.facebook.com/l.art.en.live15/

 

 

 

 

 


Jeudi 24 mai 2018

THEATRE

 

 

Bonjour à tous et surtout à toutes,

changement de programme ce jeudi à La Pierre Noire, le cinéma cède exceptionnellement sa place au théâtre. C'est que le Collectif d’Art-d’Art qui nous fait l'honneur de sa visite, termine sa tournée française avec notre représentation avant de reprendre l'avion le surlendemain pour rentrer chez eux, en République Démocratique du Congo.

Les connections ferroviaires du Cantal n'étant plus ce qu'elles étaient, la soirée initialement prévue du vendredi aurait risqué de leur faire rater leur vol retour.

En tout cas, ils seront bien là jeudi soir et notamment l'actrice Christiana Tabaro qui interprètera ce beau texte mis en scène par Michael Disanka.

Une parole forte. Une voix de femme, qui nous vient d'ailleurs mais qui résonne juste pour tous les temps et tous les lieux. Une parole qui dénonce sans opprimer. Une parole qui libère.

On compte sur vous pour venir soutenir ce théâtre d'éducation populaire en profitant de cette occasion unique de voir « Parole de Femme » dans le Cantal. On vous attend le :jeudi 24 mai à 20h30.

 

 

 

Parole de femme

 

De Annie Leclerc, Adaptation et mise en scène de Michael Disanka

 

Avec Christiana Tabaro

 

Dans une assemblée constituée majoritairement d’hommes - un parlement de « sages » dans un royaume ou un pays islamique, un cercle fermé d’hommes puissants comme le G8, ou encore un conseil de sécurité des Nations Unies - une femme, surgie de nulle part, prend la parole pour affirmer son autonomie en soulignant les différences entre les sexes, s’attaquant simultanément aux deux genres exhortant la femme de ne plus être une victime consentante. Ce spectacle met en scène une comédienne qui sublime ce que les uns, dans les confins de l’Afrique et ailleurs, considèrent comme souillure, corvée, fardeau, ignominie, saleté. Par un savant mélange d’actions, de mouvements et de danse contemporaine, lié par une parole forte, nous assistons à une véritable ode à la féminité.

 

Collectif d’Art-d’Art

Nous sommes une structure composée d’artistes formés à l’Institut National des Arts de Kinshasa, basée au Centre Culturel M’eko situé dans la commune de Ngaliema, lieu où nous créons et diffusons notre travail depuis 2011. Codirigé par Michael Disanka et Christiana Tabaro, le Collectif d’Art-d’Art prône un état d’esprit ouvert à toutes les formes d’expression artistiques d’où notre credo : « l’art en nous, l’art pour nous, l’art à travers nous. »

 

https://www.facebook.com/l.art.en.live15/

 

 

 

 

 


Samedi 12 mai 2018

CONCERT

Ca s'enchaîne un peu à la Pierre
Noire,musicalement parlant !

Après le derviche tourneur de mots

(Bernat Combi) et son occitanie

musicale, voici SuperBravo le trio

parisien emmené par Armelle Pioline

(ex-Holden, accompagnée désormais

par Julie Gasnier et Michel Peteau):

mélodies célestes, voix cristallines

et musiques au croisement du rock,

de la pop et de l'électro.

Ca fait très très longtemps

qu'on adore Armelle et on n'est

donc pas peu fiers qu'elle ait accepté d'emmener SuperBravo sur la route du Cantal.

 

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul

on aura aussi Marian un troubadour qui s'est posé dans la région et qui viendra nous réchauffer de sa voix et de ses riffs de guitare en première partie.

Ne ratez surtout pas l'occasion !

https://www.facebook.com/l.art.en.live15/

 

 

 


Jeudi 3 mai 2018

 

CA Y'EST, TOUS LES JEUDIS SOIRS À 20h00

L'ECRAN DE LA PIERRE NOIRE VA S'ILLUMINER !!!

Dès le jeudi 3 mai prochain on démarre le Ciné Club

de la Pierre Noire qui va proposer 3 cycles alternés

Ciné Musique

Ciné Classique

Ciné Documentaire

Avec notre nouvel écran, une sono d'enfer et

des sièges confort on va pouvoir s'en mettre plein

les yeux et les oreilles en sirotant un verre devant

des films cultes.

https://www.facebook.com/l.art.en.live15/

 

 

 

 


Vendredi 27 avril 2018

Et


BONJOUR A TOUS ET A TOUTES

On est trop contents d'être tombés sur les Staëlens ! Non seulement leurs œuvres, instinctivement belles, fortes et frontales, sont de celles qui nous réconcilient avec un art qui est souvent réservé voire détourné par « les galeristes », mais en plus, Ghyslaine et Sylvain nous offrent la combinaison idéale pour démarrer notre cycle de vernissages/concerts. Car ce couple de bâtisseurs de cathédrales, souterraines et végétales, peuplées de sorciers androgynes, était d'abord habité par la musique, ils voulaient même devenir musiciens. A leur manière, ils le sont devenus d'ailleurs, des musiciens de l'art, improvisant en direct une sculpture à quatre mains avec une complicité digne des plus grands jazzmen. Et justement, la rencontre avec Bernat Combi, le bluesman aux pieds nus, pourrait faire presque peur tellement elle nous paraît évidente, fusionnelle et programmée. En lisant les analyses avisées des critiques d'art de New York (dernière expo des Staëlens avant La Pierre Noire) on est saisis par le fait que bon nombre de phrases pourraient avoir été écrites pour Bernat : « Ce sont deux conteurs d’histoires et la forêt est leur source de magie...... ils ont, dans leur travail, capté une essence qui a un esprit sauvage, proche d’un essentialisme européen qui a plus à voir avec les gitans, les païens et les hommes médecins qu’avec les caprices de l’angoisse contemporaine. Ces sculptures sont aussi amulétiques : elles absorbent, donnent un pouvoir énergétique hérissant. » Remplacez 2 par 1, sculpture par musique et vous avez Bernat Combi, un shaman comme on les aime, insoumis, puissant et furieusement vivant, un gars avec qui chacun peut vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie. « Une musique minimale, radicale, extatique où transe et improvisation se taillent souvent la part du rex predator impénitent ».

 

On vous aura prévenus,

ça va pulser....

le vendredi 27 avril

 

Vernissage de l'exposition « Sur la trace des Staëlens » à 18h

Concert de Bernat Combi à 21 h (PAF 7/5€)

Bar & Bourriols sur place à La Pierre Noire, Bois de Lempre, Champagnac

 

https://www.facebook.com/l.art.en.live15/

 

L'exposition est ouverte à chaque évènement et les jeudis, vendredis, samedis

de 14 h à 19 h

ainsi que sur rendez vous au 06 42 30 49 41

jusqu'au 27 juin 2018.

 

 


Vendredi 30 mars 2018

LA MISE EN PROCES       à 19h

On démarre la saison théâtrale avec un spectacle politico-poétique qui dénonce la compromission de la République française et de sa législation face aux étrangers. Code Noir, Code de l'indigénat, Code de l'étranger, autant de dispositifs discriminatoires, colonialistes, voire racistes qu'il convient de mettre en perspective dans le débat actuel sur nos politiques d'immigration. Pour l'occasion, Maylis Bouffartigue (qui, pour ceux qui s'en rappellent, nous avait déjà gratifiés d'une performance sur l'exil avec la « Diseuse quelqu'un ») et sa Compagnie Monsieur Madame, sera notamment accompagnée par Willy Mancet et Sylvie Dyclo Pomos, venue tout spécialement du Congo pour la tournée française de cette pièce.

Le spectacle sera suivi d'un débat sur la politique française en matière d'immigration avec la présence du célèbre avocat Henri Braun (voir le portrait qui en a été fait dans libération http://www.liberation.fr/france/2016/05/22/henri-braun-la-voix-des-autres_1454391), avocat spécialisé dans la défense des minorités, roms, sans-papiers et musulmans, membre du collectif Le Paria, ainsi que de deux représentants de La Cimade. Amoureux du théâtre et de l'échange, on vous attend nombreux !

 

https://www.facebook.com/l.art.en.live15/ 

 

_______________________________________________________

 

 

 

Samedi 17 mars 2018

 

Bonjour à toutes et à tous

Plus que quelques jours pour répéter ses pas de danse et affiner ses déhanchements avant le concert de Jim Murple Memorial le samedi 17 mars à 21h dans le cadre de la journée d'ouverture à La Pierre Noire dédiée à la mémoire de la mine et des mineurs d'ici et d'ailleurs « Au Charbon ! ». Lune Noire, Saint-Patrick et autres éphémérides cycliques n'auront qu'à bien se tenir face à l'énergie sonore débordante et dansante de ces amoureux du Rythme & Blues du Rocksteady et du Ska.

PAF 5/7 euros

Petite présentation du groupe (par Laurent /Indiemusic)

« 27 ans que dure cette géniale aventure qu’est Jim Murple Memorial. Une pléiade de disques au compteur, pour cette formation de Montreuil, qui transmet avec son énergie débordante, sa passion pour le rhythm’n’blues, le ska et le rocksteady jamaïcains. Une musique entraînante forcément, qui reste jeune et célèbre la vie avec un grand V. Jim Murple Memorial est avant tout une grande famille, et il n’est finalement pas étonnant de retrouver la jeune Célia au chant, reprenant avec vigueur le flambeau de sa propre mère, chanteuse historique du groupe, connue sous le surnom affectueux de Nanou. Jim Murple Memorial prouve sans faiblir, avec son nouveau disque, « Stella Nova » qu’il est toujours un groupe sur lequel il faut compter (et danser) ! »

Sous la grisaille, la plage Mojito de La Pierre Noire vous attend donc le 17 mars ! Et dès 14h pour les films, expo, spectacle – sans oublier le concert de nos amis lorrains de la chorale « Les voix de l'Est » à 18h30.

A samedi !

https://www.facebook.com/l.art.en.live15/

 

 

_____________________________________________________________________________

 

 

Samedi 17 mars 2018

              La PIERRE NOIRE vous invite pour                son OUVERTURE OFFICIELLE 

                            AU CHARBON !

           Célébration de la mine et des mineurs

                           d'ici et d'ailleurs

                    Le samedi 17 mars 2018

 

LE PROGRAMME

 

Dès 14h toute la journée, des expositions

Une très belle exposition originale retraçant l'importance de l'industrie minière et surtout la vie des hommes et des femmes qui en furent les acteurs. Des photos, souvent inédites, retracent la vie intime de Champagnac, des mineurs bien-sûr, mais également des conditions de vie, de la fête des célébrations et des deuils qui constituaient le quotidien des gueules noires et de leur famille. Et une sélection de photos de classe qui permettront peut-être à certains de se retrouver parmi leurs copains d'école.

 

15h Des films

Découverts dans un grenier poussiéreux, les films qui seront présentés pour la première fois au public. Récemment transférées en numérique et éditées par un amoureux du pays et de ses gueules noires, ces images constituent un  témoignage saisissant sur la vie quotidienne de cette époque.

 

16h30 Un spectacle

Le « Papy, parle moi de la mine » est un dialogue explicite et touchant de sincérité entre un ancien mineur et son petit-fils. Et une poignante interprétation d'un fameux texte de Victor Hugo, où s'illustrent les thèmes plus classiques de l'exploitation comme la prostitution, la misère et les mouvements de grève.

 

17h30 Des Zakouskis polonais

Un moment convivial de rencontres et d'échanges autour de  spécialités polonaises offertes à la dégustation, citons les fameux Pounchki.  Et du côté de la buvette et des amateurs de chopine, nous n'oublierons évidemment pas l'Antésite désaltérante qui étanchait la soif des mineurs de fond.

 

18h30 Une chorale ouvrière venue de Lorraine

Après cette collation, la mémoire ouvrière sera encore à l'honneur avec la chorale « Les Voix de l'Est ». Fondée en 2014, elle est composée d’une douzaine de choristes issus de divers horizons musicaux et dirigée par M. André KOGOVSEK. Fils d’ouvriers issus de divers pays d'Europe de l'Est, ces Lorrains témoignent de l’importance de l'immigration minière et ouvrière en nous apportant autant de chaleur dans leurs chants que les Lorrains l’ont dans leur cœur.

 

21h, concert exceptionnel de Jim Murple Memorial (Salle polyvalente)

Quoi de plus adapté à cette journée de fête, de luttes et de chants, que d'offrir le bouquet final de Jim Murple Memorial. Sur scène comme dans leur studio de Montreuil, ces mordus de son, ces chercheurs de couleurs mettent un point d'honneur à faire vivre la merveilleuse musique des années 60, et ce depuis presque 20 ans! Ca se fête !

 

https://www.facebook.com/l.art.en.live15/ 

      _____________________________________________________________________

 

 

LA PIERRE NOIRE

 

FETE DE L'AMITIE SANS FRONTIERES : MERCI !

Quelques petits mots de remerciements pour tous ceux qui ont oeuvré à la réussite de cette belle soirée d'amitié sans frontières qui a réuni plus de 300 personnes autour d'un repas, de spectacles d'un film et d'un concert.

 

Nos pensées vont tout d'abord aux réfugiés, familles et jeunes adultes: vos sourires ont fait disparaître avec une facilité déconcertante toutes les frontières culturelles ou linguistiques qui semblaient devoir compliquer nos premiers contacts. Un merci particulier aux familles qui ont préparé ou aidé à la préparation des Kebbe, Pulao et autres spécialités culinaires de leur pays. Sans oublier évidemment le groupe des 11 réfugiés qui se sont investis corps et âmes dans les ateliers de création artistique avec les jeunes venus de toute l'Europe. Leurs performances de danse resteront de grands moments d'émotion partagée.

 

Merci ensuite à toutes celles et ceux qui ont filé un coup de main avant (même bien avant) pendant et après la soirée: tous les accompagnateurs qui ont assuré le co-voiturage ou prêté des véhicules (et qui continuent de le faire) des jeunes de Champagnac jusqu'à Condat et retour, ceux qui ont aidé à l'installation et à la décoration de l'espace extérieur, l'équipe qui a besogné dur pour nous préparer à manger et à faire tourner le méchoui. les animateurs du bar, du service, le gang des nettoyeurs, et toutes les personnes qui se sont dépensées pour tenter de compenser nos lacunes organisationnelles, on en oublie encore mais le coeur y est.

 

Enfin on ne peut oublier, le soutien sans failles apporté par le Maire de Champagnac et son équipe municipale (merci aux services techniques, administration, et cuisines). Sans votre aide, on y serait tout simplement pas arrivés. Il y a évidemment eu des ratés (un peu plus de lumière dans le noir, ça n'aurait pas fait de mal) et des embouteillages pendant la soirée mais on apprend vite et on espère donc que ces petites erreurs seront surmontées à l'avenir.

 

A très bientôt pour de nouvelles aventures: la rentrée s'annonce chargée, on espère ouvrir officiellement La Pierre Noire d'ici octobre: spectacles, animations, soutien scolaire, cours de français, logistique, on aura toujours besoin de vous et de votre soutien pour que la dynamique culturelle prenne tout son sens.

 

Amicalement

 

 

La Pierre Noire

Bonjour à toutes et à tous,

 

dans le cadre du soutien aux réfugiés du CAO de Champagnac, nous lançons un appel à bénévoles urgent pour nous aider dans plusieurs domaines où nous manquons de monde dans cette période estivale. :

 

 

  • Les cours de français vont se mettre en place très prochainement en partenariat avec le Secours Populaire. Dans ce cadre nous recherchons toujours des personnes avec formation et/ou expérience en alphabétisation ou en enseignement FLE et français pour renforcer nos équipes.

  • En partenariat avec Euroculture en pays Gentiane, 11 réfugiés vont participer à des ateliers d'échange et de création artistique avec une soixantaine de jeunes d'une dizaines de pays européens, encadrés par des artistes venus du monde entier. Une restitution des ateliers aura lieu le 4 août à Condat ainsi que le 5 août à La Pierre Noire en première partie du Concert des Ejectés lors de la fête de l'amitié sans frontières. Nous avons besoin de chauffeurs avec véhicules pour accompagner les réfugiés de Champagnac à Condat pour toute la durée de ateliers (28 juillet-3 août). Les personnes intéressées peuvent assister aux ateliers, le repas de midi et du soir sera fourni par les organisateurs.

  • Certains réfugiés n'assistant pas aux ateliers ont été invités à participer aux préparatifs de la fête du 5 août en préparant des spécialités culinaires de leur pays d'origine. Si des gens sont disponibles pour aider aux courses et préparatifs en tous genres qui auront lieu le 5 août et la veille, cela nous sera également d'un précieux secours.

 

 

 

Compte tenu des délais très courts, merci de faire circuler largement cette info et de nous contacter très rapidement par mail ou téléphone pour la mise en place de ces activités.

 

Merci d'avance et à très vite

 

Dimanche 29 janvier 2017


Résistance.

A la bêtise, la barbarie et la haine.


C'est par ces quelques mots que nous vous invitons à célébrer la vie et la culture du beau au travers d'une double exposition singulière et d'un concert qui va décoiffer. Ce vendredi 27 novembre Angl'Arts vous propose de découvrir (ou de revoir pour ceux qui ont déjà eu la chance de les croiser) des artistes habités, insoumis et authentiquement radicaux dont la poésie primitive dévoile la richesse d'un univers intérieur peuplé de sorciers bienveillants. Une soirée pour ré-enchanter le monde face à tous ces faux prophètes du désespoir.


Comme d'habitude, ça commence à 18h avec le vernissage... le concert vers 19h.

Prix libres et restauration sur place.


On ne présente plus Franck Morvan. Les plus téméraires s'y sont cassé les dents et mangent désormais avec une paille. Le problème avec Franck c'est que nous ne vivons pas sur la même planète ou dans le même espace temps. Il faut avoir tenté de le localiser et d'obtenir de lui un rendez-vous ferme pour comprendre que cet homme est un vivant déni aux technologies les plus avancées, GPS et satellites géostationnaires.

Peu de traces non plus sur le web en termes de biographie et d'itinéraire personnel, sans parler de commentaires ou d'études critiques à propos d'une oeuvre pourtant originale et inspirée, aussi dispersée qu'abondante. 'M' le MORVAN pourrait aussi bien être tombé de la lune. Et c'est probablement le cas...

L'onde de choc de son atterrissage comme le souffle irradiant de son travail ne pouvaient cependant manquer d'affoler les sismographes et les compteurs Geiger sensitifs des amateurs lorsque débarquèrent sur la planète toute une armée de personnages sculptés, créatures composites (bois, métal, pierre, verre, plume...) ou dessinées en silhouettes de fanzine fauves, répétitives, superposées,  sous le crayon de soleil noir.

 De Franck MORVAN, poète déglingue de la matière, artiste brut, primitif d'avant les primitifs, beatnik, punk, existentialiste, chasseur d'ombre, Klimt post moderne retour d'acide, apache des grottes de la squaw, il faut retenir la résonance rupestre comme fondatrice. 



SERGE DON MARINO

Pour ceux qui ont l'habitude de fréquenter nos « verni-concerts », pas besoin de présenter le barbu rouge qui mitraille avec élégance les choses et les gens qui croisent ses objectifs. Ca tombe bien d'ailleurs, puisque cet artiste du cliché qui fuit le cliché n'aime rien tant que de se faufiler dans l'ombre des salles de spectacles et autres lieux de perdition musicale pour tirer le portrait des rêveurs et des ambiances survoltées. Mais les musiciens, les artistes et les hommes/femmes de toute obédience politique (avec un peu de parti pris tout de même) ne sont pas les seuls à bénéficier des faveurs optiques du voyeur non-voyant. L'arche de Noé de ses amitiés animales le pousse également à orienter son viseur pacifique sur des sujets moins loquaces mais tout aussi parlants : les 13 photographies que nous présentons ici, extraites de son extraordinaire série sur un centre de dressage de chevaux de trait, en sont un témoignage particulièrement éloquent.